DEMOLITION PARTY

La Nostalgie a deux faces : L’enracinement et l’errance.
Barbara Cassin

 

Vous êtes invité.e.s à une Garden Party. Une peintre slovaque, Jana Trnka et sa fille, la metteure en scène suisse, Olivia Csiky Trnka, un rockeur américain, Frank Williams et un vidéaste alsacien, Louis Sé. Âges et origines couvrent le siècle passé comme le futur et trois continents. Les jardins de leurs existences, enfances ou amours ont disparus. Abandonnés ou détruits, ils s’étendent dans la jungle ou sous l’asphalte, habités par les animaux et les spectres. Pourtant ils reviennent peupler les mémoires comme des échos sauvages et phosphorescents.  Soudain, la Cerisaie surgit ; Jana Trnka est une Lioubov émigrée, Lopakhine est un chanteur rock.

Qu’il existe, soient fantasme ou pure métaphore, le jardin de Demolition Party rappelle nos bribes de Paradis : un lieu tout à la fois organisé et sauvage qui permet de jouir de nos vies en appréciant ce qui nous dépasse, un lieu où nos solitudes peuvent se rencontrer à l’abri du monde.
Mais à présent, cette Nature revient nous demander des comptes.
Cette création plonge dans nos souvenirs comme dans la violence de nos fantasmes, c’est une carte secrète pour observer les transmissions entre Est et Ouest, entre neige et tropiques, entre boum et sieste, entre baroque et rock, entre enracinement et errance. La nostalgie est ce qui nous lie, les jardins sauvages sont nos havres.

Mais n’avons-nous pas trahi la Nature ?
Qu’est-ce qui nous hante ?
De quoi sommes nous le futur ?

 

Je ne peux pas rester en place, non c’est plus fort que moi.
Cette joie, je n’y survivrai pas
A. Tchekov

Collaborateurs :
Conception et jeu : Olivia Csiky Trnka
Peinture et jeu : Jana Trnka
Création sonore et jeu : Frank Williams
Dispositif vidéo et jeu : Louis Sé
Dramaturgie : Adina Secrétan
Scénographie et Lumière : Charlie Moine
Création costumes : Luca Rizzo et Julia La Mendola                                Régie Son: Nadan Rojnic                                                                 Diffusion : Anna Ladeira, Le Voisin

Représentations :
Création Théâtre Saint-Gervais et La Bâtie – Festival de Genève, 29 Août – 1 Septembre 2020
Festival des autofictions, Théâtre de l’Echandole, Yverdon, 17 Mars 2021
Centre Culturel Suisse de Paris, 23-25 Mars 2021

Soutien :
Projet soutenu par Be my guest, réseau de programmation européenne.
Projet invité par la Corodis à la Vitrine inter-réseaux des Salons d’artistes, Genève, janvier 2020
Projet invité par les salons d’artistes du Festival Parallèle, Marseille, janvier 2020
Soutien à l’écriture de la SSA, Société Suisse des Auteurs

Fondation Göhner                                                                                 Fondation Nestlé pour l’Art                                                                      Fondation Michalski

Dossier de presse : FR / UK

1. David dans l'Allée petit@LouisSé - copie